Le blog du jubilé LT

La relève LT pour l’avenir

Marco Fankhauser se tient à proximité de l’un des centres CNC de tournage/fraisage et dépose du matériau brut dans l’embarreur automatique. Les manipulations nécessaires à la mise en service et au chargement de la machine n’ont plus de secret pour lui. Marco accomplit sa troisième année d’apprentissage et manœuvre les centres CNC au quotidien. Tout comme ses collègues, il est enchanté de travailler avec les matériaux de haute qualité à partir desquels LT produit ses pièces.

Lorsqu’on demande aux apprentis Marco Fankhauser et Bastian Zeiter pourquoi ils ont choisi LT en particulier pour effectuer leur formation, leurs arguments sont très personnels. «LT est une entreprise familiale et nous le ressentons au quotidien – depuis le premier jour de ma formation. Les collègues prennent beaucoup de temps pour nous et c’est un plaisir de venir travailler chaque jour», déclare Bastian.
«La combinaison entre l’exactitude et la technique me fascine. C’est pourquoi je veux être polymécanicien», ajoute Marco. Pas très bavard, il préfère se tourner à nouveau vers le centre de tournage qui l’occupe en ce moment. D’un œil critique et presque tendre à la fois, il examine les pièces fraîchement tournées. Dans quelques jours, elles seront déjà en place chez le client.

L’échange d’expérience, une compétence clé

LT emploie actuellement trois apprentis. Sandro Zürcher, Marco Fankhauser et Bastian Zeiter sont en première, troisième et quatrième année d’apprentissage de polymécanicien. Cette année, Joél Brechbühl fait également partie de l’équipe. Initialement engagé chez un partenaire de LT, il effectue un échange dans le cadre de son apprentissage. Il passe trois mois chez LT à Trub, car les échanges sont importants, et pas uniquement au sein de l’entreprise entre apprentis et collaborateurs. En formant des apprentis dans sa propre entreprise, LT résout un problème récurrent dans toute la Suisse: les professionnels bien formés dans le domaine de la production se font rares. C’est pourquoi LT continuera d’offrir des places d’apprentissage dans les années à venir. Cela profite non seulement à LT, mais également au pôle économique du Haut-Emmental qui s’en voit renforcé.

De la formation de base à l’expertise CNC

Michael Steiner est responsable de la formation des apprentis chez LT depuis quatre ans et les accompagne au quotidien. «La formation est relativement stricte, mais nous avons du plaisir à travailler avec nos jeunes.»
Chez LT, les apprentis se familiarisent avec tous les domaines de la production et toutes les machines du parc. Ils commencent leur formation de base par le travail sur le tour conventionnel. «Ici, nous avons l’occasion de voir comment se comportent les matériaux», raconte Joél. Les appareils deviennent ensuite de plus en plus complexes et les apprentis assument de plus en plus de responsabilités.
Thomas Beer, second formateur chez LT, sait très bien pourquoi on ne s’ennuie jamais en faisant son apprentissage chez LT. «Ici, nous produisons sans cesse de nouvelles pièces. Les réglages des machines doivent constamment être adaptés et les apprentis peuvent élargir leur expérience pratique chaque jour.»
De nombreux apprentis restent fidèles à LT au terme de leur apprentissage. Cela fait aussi partie de la recette du succès des natifs de Trub: non seulement former des experts, mais les encourager à rester dans l’Emmental.

30 apprentis en bientôt 40 ans

LT forme des apprentis depuis 1981. Autrefois, il s’agissait de mécaniciens en machines agricoles; aujourd’hui ce sont des polymécaniciens et des mécaniciens de production. orientation.ch résume sobrement le métier de polymécanicien CFC en deux phrases: «Le polymécanicien ou la polymécanicienne fabriquent des pièces, des outils et des dispositifs en métal. Ils assemblent des appareils, machines ou robots, programment, contrôlent, entretiennent et réparent des installations de production industrielle.» La plupart du temps ce sont plutôt des hommes qui sont attirés et passionnés par cette profession chez LT – mais bien sûr, il y a aussi des femmes en formation chez LT. En général, ils optent pour un apprentissage commercial.


<< retour à l’aperçu
×
zu Ihren Gunsten